Mon parcours en quelques lignes…

Bonjour et bienvenue!

Je m’appelle Mélanie Leyvraz et j’ai 37 ans. A mes yeux, la vie est faite pour être heureux et réaliser ses rêves. Et l’un de mes rêves est de mener une vie riche en expérience, en conscience le plus souvent possible et d’apporter ma pierre à l’édifice en vous accompagnant sur ce chemin d’éveil qui me fait vibrer.

De nature positive, rigolote, empathique et entière, je suis une passionnée et aventurière dans l’âme. Les voyages solo en backpack hors de ma “zone de confort” font partie de ma vie, la découverte de l’autre, les différentes ethnies et cultures de ce monde nourrissent mon âme et ces rencontres sont, à mon sens, la plus belle école de vie. Ils ont l’avantage de vous remettre les pieds sur terre et vous ouvrir l’esprit avec humilité. Pourquoi je vous raconte tout ça, me demanderez-vous ? Simplement parce-que l’être et le vivant dans sa globalité sont au centre de mes intérêts. Je me suis prise d’amour pour les thérapies alternatives, tout ce qui touche à la conscience et à notre belle planète.

C’est en 2017 lors d’une marche en immersion complète au cœur de la forêt amazonienne (Colombie) en compagnie d’un indigène, dans le silence absolu de mon mental, tous les sens en éveil, et parfaitement connectée à la Pachamama, que la biorésonance m’est apparue comme par magie. À cet instant précis, j’ai su que ma vie allait changer. Me reconnecter à mes valeurs et donner un vrai sens à ma vie était soudainement devenu un véritable besoin. Les réponses aux questions existentielles que nous nous posons, nous apparaissent d’elles-mêmes pour peu qu’on leur laisse la place de s’exprimer librement. Il m’aura fallu 3 mois de voyage avec ma maison de 14 kilos sur le dos, loin du stress qui incombe à tout un chacun, pour qu’apparaisse l’évidence. Elle était là, cachée dans mon cœur. Et c’est ainsi en me perdant dans la jungle que je me suis trouvée.

Suite à plus de 15 ans passés en pharmacie, j’ai touché à quasiment tout ce qui touchait à la santé de près ou de loin, que ce soit comme assistante pour la direction d’un bureau commercial jusqu’à la vente sur le terrain ou même les assurances-maladie. Force est de constater que ces postes à responsabilités tant convoités par le passé ne me permettaient plus d’être en accord avec celle que je suis devenue malgré mes capacités. Mon sens de l’éthique ayant pris une place énorme dans ma vie, ma sensibilité ainsi que ma santé m’ont menée à me remettre en question sur tous les plans par la force des choses.

Le nom de saÔMa est donc une ode à mon âme de voyageuse connectée à ce grand tout dont nous faisons partie, à ces liens particuliers qui me lient aux terres sacrées et à ces peuples premiers qui ont tant à nous réapprendre, et à mon ami Saoma, chamane en formation d’une tribu amérindienne du nord de la Colombie. Cet épisode m’a d’autant plus marqué que j’étais la dixième “touriste blanche” à passer du temps dans leur hameau. Et le ÔM contenu dans le nom de ce cabinet est un clin d’œil à l’univers de par sa symbolique sacrée.

A mon retour, il ne m’aura fallu que quelques petites semaines avant de me retrouver sur les bancs de l’école professionnelle de naturopathie Epidaure à Yverdon avec une idée bien précise en tête. Ce fut le début d’une aventure passionnante, pleine de rencontres merveilleuses et un nouveau chemin de vie s’est dessiné.

Je me suis ensuite formée en EFT (technique de libération émotionnelle), puis la vie m’ayant fait « cadeau » de ses leçons, la maladie m’a permis de développer une conscience de l’Être que je ne soupçonnais pas et l’envie de me former dans d’autres domaines, notamment l’hygiénisme et le vitalisme qui sont désormais un mode de vie pour moi. Finalement, tout comme comme Obélix, une fois tombée dans la marmite je suis devenue addict !! J’aime prendre soin des gens depuis toujours, être à leur écoute, les voir s’épanouir et retrouver la santé. Il est donc temps pour moi de vous accompagner sur ce chemin de conscience.
Accompagner, car à mon sens, un thérapeute n’est pas un magicien qui résoudra tous vos problèmes, mais il vous permettra de mettre certains aspects de votre vie en lumière, de trouver vos blocages, vous partager des outils pour avancer, des clés et des connaissances. Il ne tient cependant qu’à vous de tourner la clé dans la serrure ! Êtes-vous prêt à retrouver le chemin de la santé ? Soyez les bienvenus.

Qu'est ce qu'une maladie et en quoi peut-elle m'aider?

Contrairement à ce que l’on imagine souvent, elle n’est pas une fatalité, aussi grave puisse-t-elle être. Nous sommes responsables de nos modes de vie et de ses conséquences. La maladie, autrement dit « le mal a dit » est un signal d’alerte que nous ignorons bien trop souvent, parce-que nous avons appris depuis toujours à “ne pas nous plaindre pour rien” jusqu’à ce que nos différents corps atteignent leurs limites et déclenchent des pathologies parfois très graves. Nous nous sommes coupés de notre instinct, de nos ressentis et ne sommes plus à l’écoute de nos besoins primaires. Environnements inadaptés, stress chronique de tous les côtés, sommeil de mauvaise qualité et insuffisant, fast-food, pesticides, manque d’exercice physique, de connexion avec la nature et de communications de nos émotions sont autant de facteurs qui affaiblissent votre terrain (votre organisme) et entrent en compte dans le développement des maladies dites de civilisations.

Un exemple assez parlant : quand le warning d’huile de la voiture s’allume, on ne coupe pas le câble électrique pour qu’il s’éteigne, non ? Nous mettons de l’huile dans le moteur et nous cherchons pourquoi elle en perd. Le corps humain c’est pareil. Couper le câble électrique reviendrait à prendre des médicaments pour masquer le symptôme (un Dafalgan pour un mal de tête par exemple) et mettre de l’huile revient à faire disparaître momentanément le problème (des antibiotiques pour une sinusite, autre exemple). Celui-ci reviendra toujours car le terrain est encrassé. Donc, si la fuite d’huile est toujours là, il se peut que le moteur finisse par serrer pour de bon et que votre véhicule (votre corps) finisse à la casse.

Nous remettons trop souvent la responsabilité de notre santé dans les mains d’autrui, de médecins ou de la fatalité. Cependant, prendre conscience que nous sommes responsables de ce qui nous arrive est le début du chemin. Soigner nos différents corps (physique, mental, émotionnel et spirituel) est essentiel à notre bon fonctionnement. Nous ne sommes pas qu’un corps physique, nous sommes une âme dans un corps. Quand l’âme s’en va, le corps retourne à la terre.

La médecine conventionnelle est vraiment utile lorsqu’elle est utilisée à bon escient et dans les cas d’urgence. Nous avons tendance à banaliser la prise de médicaments, sans se poser de réelle question car ce sont là les limites de la médecine dite conventionnelle. Bien souvent, nous nous résignons par dépit. Il est temps de changer cela et de retrouver le goût de la vie !

Si tu fais partie des sceptiques, ce paragraphe est pour toi!

Tu es sceptique et tu as raison de l’être car il n’y a qu’en expérimentant les choses que l’on peut s’en faire un avis. J’étais pareille et regarde où cela m’a emmenée. Il faut savoir qu’après ces longues années passées en pharmacie à suivre et conseiller des patients pour toutes sortes de pathologies, graves pour certaines, l’homéopathie (thérapie quantique) ne me parlait pas, mais alors pas du tout… ! “Il faut y croire pour que ça marche” nous avait-on appris en apprentissage. Cela ne convenait évidemment pas à un esprit cartésien et scientifique comme le mien, qui avait besoin d’explications rationnelles. Encore que le « cartésien » est une personne qui à besoin de s’appuyer sur quelque chose que l’on ne peut pas démonter. Or, jusqu’à preuve du contraire, personne n’a pu contester son efficacité. Les explications ne conviennent cependant pas à la science classique car nous sommes là dans le monde quantique. L’idéal est donc de se faire sa propre idée sur l’efficacité de ce type de médecine.

A l’heure actuelle, il y a pléthore de témoignages d’anciens malades qui ont changé de mode de vie et retrouvé la santé « comme par magie ». Certains de ces gens là étaient allés chez des thérapeutes en désespoir de cause : « ho, de toute façon je n’ai rien à perdre.. » Ce n’est pas parce qu’on ne le comprend pas que cela ne fonctionne pas, même si cela a des aspects qui déstabilisent notre mental et son besoin de tout contrôler. J’ai pour ma part toujours eu cette ouverture d’esprit “voir pour y croire”. Force est de constater que cela a fonctionné sur moi à maintes reprises et que cela m’a littéralement sauvée. En réalité, j’avais simplement besoin d’une explication logique que mon mental puisse comprendre, ce que m’a fourni l’école où je me suis formée. Le principe quantique est à la base de la biorésonance et de beaucoup de principes alternatifs. Puis, les choses se sont mises en place d’elles-mêmes, et j’étais au bon endroit, au bon moment et avec les bonnes personnes simplement et tout m’est apparu comme une évidence. Comme j’aime à le dire : Il n’y a qu’en étant un peu perché que l’on a une belle vue !

Cabo de la Vela, Guajira Colombia